Comment deployer votre propre cloud prive ?

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises cherchent à passer au cloud privé afin de bénéficier des avantages qu’il peut offrir.

Mais qu’est-ce qu’un cloud privé exactement ? En termes simples, il s’agit d’un moyen pour les entreprises de stocker et d’accéder à des données sur Internet, sans avoir à passer par un fournisseur de cloud public.

L’utilisation d’un cloud privé présente de nombreux avantages, notamment une sécurité et un contrôle accrus, des coûts réduits et des performances améliorées. Toutefois, avant de pouvoir profiter de ces avantages, vous devez savoir comment déployer votre propre cloud privé. Ce type de déploiement nécessite des compétences techniques très pointues et n’est pas à la portée de toutes les entreprises, surtout si elles ne disposent pas d’un service informatique interne. Il est préférable de faire appel à un prestataire spécialisé dans le déploiement d’un cloud privé afin de garantir le succès du projet.

Alors comment procéder pour mettre en place votre propre cloud privé ? Dans cet article, nous allons vous guider à travers les étapes clés que vous devez suivre.

Quels sont les logiciels et les outils dont vous aurez besoin pour le déploiement ?

Pour déployer un cloud privé, vous avez besoin d’un hyperviseur, tel que VMware ESXi, Microsoft Hyper-V ou Citrix XenServer. Vous aurez également besoin d’un logiciel de gestion du cloud, tel que VMware vCloud Director, Microsoft System Center 2019 ou Oracle Enterprise Manager 13c Cloud Control.

Les autres outils et logiciels qui peuvent être utiles sont les suivants :

  • Des outils de gestion de la configuration : Puppet, Chef ou Ansible
  • Outils de surveillance : Nagios, Zabbix ou Cacti
  • Logiciels de gestion du stockage : EMC ViPR Controller, NetApp Data ONTAP 9 ou IBM Storwize V7000 Unified

De quel matériel aurez-vous besoin pour votre cloud privé ?

Le matériel dont vous aurez besoin pour votre cloud privé dépendra des spécificités de votre projet (volumétrie, ressources nécessaires, etc.). Pour un petit cloud privé, vous pouvez n’avoir besoin que de quelques serveurs et d’un peu de stockage. Pour un cloud privé plus important, vous aurez besoin de plus de serveurs, de stockage et d’équipements de réseau.

Voici quelques éléments à prendre en compte lors du choix du matériel pour votre cloud privé :

  • Les performances du processeur
  • La capacité de mémoire vive
  • Capacité et performances de stockage
  • Vitesse et capacité de mise en réseau

Comment déployer un cloud privé ?

Le déploiement d’un cloud privé s’effectue en trois étapes principales :

  1. Installez l’hyperviseur et le logiciel de gestion du cloud sur votre ou vos serveurs
  2. Configurer l’hyperviseur et le logiciel de gestion du cloud en fonction de vos besoins
  3. Créer et configurer des machines virtuelles, du stockage et des réseaux

Ce sont les étapes de base pour déployer un cloud privé. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous faire accompagner dans ces étapes.

Comment configurer et personnaliser votre cloud privé en fonction de vos besoins ?

La configuration de votre cloud privé dépendra du logiciel et du matériel que vous utilisez. Consultez la documentation des produits que vous avez choisis pour obtenir des instructions plus spécifiques.

En général, vous devrez configurer les éléments suivants :

  • Les paramètres de l’hyperviseur, tels que l’allocation de CPU, de mémoire et de stockage
  • Les paramètres du logiciel de gestion du cloud, tels que les rôles et autorisations des utilisateurs, la mise en réseau et la configuration du stockage
  • Les machines virtuelles, telles que le système d’exploitation, les applications et les données
  • Le stockage, tel que la création de volumes et de LUNs
  • La mise en réseau, telle que la création de vLans et la configuration des règles de pare-feu

Ce ne sont là que quelques-uns des éléments que vous devrez configurer dans votre cloud privé. En cas de doute, il est préférable de faire appel à un professionnel.

 

Conseils sur la gestion et la surveillance de votre infrastructure de cloud privé

Lorsqu’il s’agit de superviser votre propre cloud privé, il y a quelques éléments clés à garder à l’esprit :

Monitorez votre infrastructure cloud

Assurez-vous d’avoir une visibilité sur tous les aspects de votre infrastructure de cloud privé. Cela inclut la surveillance des performances des serveurs, de l’utilisation du stockage, du trafic réseau, etc.

Soyez proactif en matière de maintenance

Les clouds privés nécessitent une maintenance et des mises à jour régulières, comme toute autre infrastructure informatique. Veillez à programmer des fenêtres de maintenance régulières et à appliquer les mises à jour en temps voulu.

Mettez en œuvre des mesures de sécurité appropriées

Les clouds privés contiennent des données sensibles, il est donc important de mettre en œuvre des mesures de sécurité appropriées. Celles-ci comprennent des pare-feu, des systèmes de détection et de prévention des intrusions, des systèmes de gestion de la sécurité et des systèmes d’information.

Restez au courant des tendances en matière de cloud privé

Restez au courant des dernières tendances et évolutions en matière de cloud privé. Cela vous aidera à identifier de nouvelles opportunités pour améliorer votre infrastructure de cloud privé.

Se faire accompagner dans son projet de déploiement d’un cloud privé

Le déploiement d’un cloud privé dans une entreprise est un processus complexe qui nécessite l’expertise d’un professionnel. Ce professionnel vous aidera à planifier et à déployer votre cloud privé en fonction de vos besoins et de vos spécifications. Il s’assurera également que le cloud privé est correctement configuré et sécurisé pour le plus grand bonheur de vos utilisateurs !

libre-essai

Autres articles

Read also x