High tech : Les ordinateurs et médias numériques

High tech

La vie est de façon exponentielle bien plus différente que durant les années précédentes, 17e et 18e siècle notamment. Cela est dû aux grandes avancées technologiques parmi lesquelles :

  • Ordinateurs personnels

Avant qu’IBM ne transforme l’ordinateur de bureau de gadget d’amateur en outil de bureautique en 1983, puis le Macintosh d’Apple, un an plus tard, un « mini-ordinateur » de la taille d’une machine à laver et nécessitant une pièce spécialement climatisée.  Mais les techniciens formés qui utilisaient les anciens ordinateurs centraux savaient déjà que les ordinateurs étaient cool : Ils pourraient s’en servir pour jouer à des jeux, tenir un journal et échanger des messages avec leurs amis partout au pays, tout en ayant l’air occupé.  Aujourd’hui, grâce au PC, nous avons tous l’air occupés.

  • Médias numériques

« L’appareil photo ne ment pas », disait un dicton qui n’a pas beaucoup été entendu depuis la sortie de Photoshop 1.0 en 1990.  L’audio, les images, les films et les textes numérisés permettent même à un amateur d’éditer la réalité ou de la conjurer à partir de zéro avec un clavier et une souris.  Les mauvaises notes d’un chanteur, les imperfections d’un mannequin ou un ciel couvert dans une scène de cinéma peuvent être corrigées aussi facilement qu’une faute d’orthographe.  Tout aussi important, les médias numériques peuvent être copiés encore et encore presque gratuitement, stockés en permanence sans s’estomper, et envoyés dans le monde entier en quelques secondes.  Cela inquiète à juste titre les industries du cinéma et de la musique, mais comment remettre le génie dans la bouteille s’il n’y a plus de bouteille ?

ecrivain

Autres articles

Read also x